Résister aux menaces d'expulsions - Brice Le Gall

Résister aux menaces d'expulsions

Bois Lihus, le 14 avril 2019


Alors que la plupart des camps de Gilets jaunes ont été démantelés suite à de multiples pressions judiciaires, celui du Bois de Lihus résiste encore fièrement. Le 14 avril un barbecue citoyen a réuni environ 200 personnes venues des quatre coins de l’Oise. L’occasion d’abord de résister symboliquement à la menace d’expulsion et d’entretenir cette « fraternité retrouvée » qui fait la force du mouvement. La musique, les enfants, un magicien improvisé et quelques annonces émouvantes, comme ce futur mariage qui pourrait avoir lieu bientôt sur le camp, ont contribué à la convivialité du moment.


La bonne humeur et la générosité des participants n'ont pas fait passer au second plan l’importance du travail proprement politique. Cette journée fut aussi l’occasion de poursuivre la mobilisation en prenant plusieurs rendez-vous : Celui de la première Assemblée générale de l’Oise mardi 16 avril, celui des procès à venir suite aux nombreuses interpellations arbitraires qui ont eu lieu à Beauvais et ailleurs et, surtout, celui de la reconquête générale des ronds-points de toute la France, prévue le 4 mai prochain. Face à l’intimidation et aux stratégies cherchant à diviser les Gilets jaunes, la riposte s’organise. Et les différents camps continuent donc de remplir leurs fonctions sociales élémentaires : offrir un espace d'organisation et de prise de parole, reconstituer les liens de sociabilité dans des zones géographiques où ils s'étaient en partie étiolés, enfin et surtout entretenir la croyance qu'un autre monde est possible.

Powered by SmugMug Log In